L’auto-hypnose selon Teresa Robles et Jorge Abia

Je voudrais vous présenter aujourd’hui un livre d’auto-hypnose que j’ai particulièrement apprécié : Apprenons par l’autohypnose à cheminer dans la vie de Teresa Robles et Jorge Abia.

Ces auteurs interviennent sur deux paramètres qui me semblent essentiels en hypnose et en auto-hypnose : la respiration et les symboles. A partir de ces deux éléments fondamentaux, le livre présente une série d’étapes composées d’exercices d’auto-hypnose amenant à un plus grand alignement avec soi-même.

La respiration est importante à plusieurs niveaux :

  • Bien sûr, la respiration est un élément essentiel de la vie, du premier cri au dernier souffle. Elle est présente à chaque moment de notre vie, qu’elle rythme, parfois tranquillement et à d’autres moments plus rapidement.
  • L’attention prêtée à la respiration est aussi à mon sens, le meilleur moyen d’entrer en auto-hypnose. C’est une manière de se centrer sur soi, de rentrer dans son monde intérieur et donc d’être plus dans le lâcher prise. C’est aussi une façon de se relier à son corps et à ses émotions, ce qui permet au travail qui va être fait d’être ancré dans le réel.
  • D’un point de vue symbolique, la respiration, tout comme la digestion, est un processus de transformation. En effet, lors de l’inspiration, vous absorbez de l’air qui contient de l’oxygène. Cet air est amené jusqu’aux poumons où l’oxygène passe dans le sang qui va le conduire jusqu’aux cellules. Les cellules utilisent alors l’oxygène pour produire de l’énergie. Les déchets de cette production sont ensuite ramenés aux poumons par le sang et évacués lors de l’expiration. La respiration est donc bien une transformation de l’oxygène en énergie avec élimination des déchets, ce qui est tout aussi important.
  • Dans un exercice d’auto-hypnose, vous allez donc pouvoir vous rappeler que chaque inspiration amène de la force et de l’énergie et que chaque expiration permet de laisser sortir ce qui doit sortir.

Les symboles

Les symboles, comme les émotions, font partie du langage de l’inconscient. Et on les retrouve dans notre vie courante à des endroits où ils viennent immiscer de manière inconsciente !

On les retrouve par exemple dans des expressions telles que « j’en ai plein le dos ! », « ça, je ne l’ai toujours pas digéré », « ça me reste sur l’estomac/le cœur », « cette personne est une langue de vipère », « j’ai besoin de prendre du recul ». On remarquera d’ailleurs qu’un certain nombre de ces expressions sont en rapport avec le corps. Ces formules font partie du langage courant et sont partagées par tous. Mais parfois les images sont plus personnelles.

Nos représentations mentales peuvent parfois nous sembler ridicules et les partager risquerait, pensons-nous, de nous faire perdre notre crédibilité. Pourtant, c’est là que se trouve la clé du problème. Imaginons que vous ayiez une difficulté quelconque et que vous vous la représentiez sous la forme d’un dragon qui tourne en rond dans votre ventre et qui voudrait sortir. Vous n’oseriez probablement jamais dire cela à qui que ce soit ! Mais en état d’hypnose, vous allez pouvoir apprivoiser votre dragon, le transformer, trouver quelque part une porte de sortie.  Et aussi étonnant que cela puisse paraître, la transformation réalisée sur le symbole va opérer une transformation dans le réel.

Vous n’y croyez pas ? Vous êtes un être parfaitement rationnel qui ne se laisse pas avoir par ces choses là ? Rappelez-vous qu’un certain nombre des difficultés que l’on rencontre dans notre vie viennent de notre état d’esprit, de notre attitude et de nos émotions. Accepter de transformer le symbole, c’est donc aussi accepter de changer d’état d’esprit. Bien entendu, dans le cas de douleurs ou de maladies, ce travail, qui porte sur le mental, ne vient qu’après consultation d’un médecin.

Le cheminement dans le livre

Revenons maintenant au livre de Teresa Robles et Jorge Abia. Il s’agit d’un cheminement en 10 chapitres qui, étape par étape, nous amène à lâcher prise, à écouter nos émotions, à soigner nos blessures, à faire grandir notre estime de nous-même, à affirmer qui nous sommes vraiment, et aussi à améliorer notre relation avec les autres.

Comme un chemin, le livre est conçu pour être lu de manière linéaire, du début à la fin. Les exercices sont bien expliqués et utilisent la puissance de la symbolique. Nul besoin d’être un expert de l’hypnose ou de l’auto-hypnose. Il suffit de se laisser guider et de prêter attention à notre carte du monde.

Maintenant, à vous de jouer !

(Et si vous préférez être accompagné et que vous habitez près de St Leu, venez aux ateliers d’auto-hypnose !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *