Le tableau des héros

On pourrait aussi l’appeler le tableau des mentors. A vrai dire, je ne sais pas si cet exercice a un nom « officiel ».

C’est une travail qui se situe à la croisée du tableau de rêves et de la modélisation. Il s’agit tout simplement de faire un tableau avec les portraits de toutes les personnes qui vous inspirent.

Mont Rushmore - tableau des héros

Bien choisir ses héros

Évidemment, cela demande au préalable de savoir à qui vous voulez ressembler et pourquoi. Voulez-vous ressembler à Steve Jobs pour sa créativité ? A Aznavour pour la longueur de sa carrière ? A Marie Curie, scientifique exceptionnelle ? Au Dalaï Lama pour sa grande sagesse ? Aux premiers astronautes pour leur esprit d’aventure ? Vous pouvez aussi choisir votre grand-père pour son humour ou votre grand-mère pour son incroyable générosité.

Les héros peuvent être des personnes de votre entourage. De cette manière, il est plus facile de les observer dans leurs comportements de tous les jours. Ils peuvent aussi être des personnes célèbres voire des personnages de fiction. Dans ce cas, vous allez apprendre de manière indirecte, en lisant des livres ou des interviews, en regardant des vidéos.

Choisissez des modèles que vous admirez réellement et auxquels vous souhaitez ressembler.

Deux ou trois héros suffisent

Inutile de choisir des dizaines de personnages. Il me semble qu’il vaut mieux en choisir 2 ou 3 pour des qualités ou des réussites importantes et en rapport avec vos objectifs à moyen ou long terme. Cela pour plusieurs raisons :

  • Chacun de vos héros ou mentor représente un objectif. En les multipliant, vous multipliez aussi les objectifs. Vous allez alors disperser votre attention et là, c’est le début de la fin…
  • Si chaque héros représente une qualité que vous souhaitez avoir, vous allez, en multipliant les modèles, vous définir un idéal de perfection irréaliste. Et qui dit objectif irréaliste dit échec. Vous pourrez alors lire mon article sur comment dépasser ses échecs, mais autant apprendre tout de suite l’intérêt d’un objectif réaliste.
  • Avec un petit nombre de mentors, vous allez pouvoir étudier attentivement leur comportement. Et là, vous allez vous rendre compte qu’ils ont des défauts (même les personnages de fiction). Et oui, ce sont des humains comme vous. Partant de là, il devient plus facile de penser qu’on peut leur ressembler.

Et le tableau ?

Quand vous avez choisi vos héros et que vous savez exactement pourquoi vous les avez choisis, vous pouvez faire votre tableau. Pour cela, cherchez des photos. Puis collez-les sur une feuille ou sur un document informatique. Vous pouvez aussi ajouter quelques mots clés vous rappelant les qualités du personnage. Puis disposez ce tableau dans un endroit où vous le verrez souvent : dans votre chambre, dans les toilettes, en fond d’écran de votre ordinateur. Et chaque fois que vous croisez leur regard, demandez-vous en quoi vous pouvez changer votre comportement pour leur ressembler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *